La folie des carnets

le
folie des carnets

Agenda, bullet journal ou carnet de voyages… La passion des carnets enflamme la Toile. A l’heure des échanges virtuels, immatériels, le papier et l’écriture retrouvent leurs lettres de noblesse. Le blog fait pour vous l’inventaire des variantes de cette nouvelle tendance.

Depuis l’avènement des agendas électroniques intégrés à nos ordinateurs et smartphones, les ventes des agendas papier tendent à décroître. Pourtant, plus de 50% des Français continuent à noter leurs rendez-vous sur papier – un rapport au temps et à l’écriture qui reste privilégié. Le papier a ses adeptes, et pas que pour les agendas – un achat classique de début d’année.
La marque française Quo Vadis, par ailleurs leader sur le marché scolaire, surfe sur la nouvelle tendance de l’écriture-plaisir avec ses carnets comme le Life journal. Rhodia a, lui, sorti un « Point dot » qui décrit bien le point commun de ces deux produits : leurs pages sont vierges et uniquement couvertes de points. De quoi construire le carnet de vos désirs, en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Si vous estimez que vous avez passé l’âge de tenir un journal intime, ces carnets d’un nouveau genre devraient vous plaire.

– le bullet-journal
Ce mastodonte venu des Etats-Unis, a été inventé par le designer new-yorkais Ryder Carroll il y a seulement trois ans. Il est désormais une valeur sûre du marché des carnets : les rayons des librairies en sont d’ailleurs remplis. A mi-chemin entre l’agenda et le journal intime, cet outil d’organisation (d’ailleurs on ne parle plus d’agendas mais de « planners ») permet non seulement de gérer son temps (par jour, semaine, mois et année pour ne vraiment rien laisser passer !) mais compile aussi les informations pratiques dont vous pourriez avoir besoin : liste de courses, liste de votre valise idéale, vos projets petits et grands (livres à lire, films ou expos à voir, voyages à planifier), vos routines sport ou ménage… Il vous permet aussi de d’atteindre vos bonnes résolutions ou n’importe quel objectif que vous vous seriez fixé avec ses « trackers » : des diagrammes de suivi pour vérifier que vous buvez bien vos 6 verres d’eau par jour ou que vous avez bien marché vos 6000 pas quotidiens… Notez-y d’ailleurs sans tarder vos 19 envies pour 2019 ! Une vraie machine de guerre, bien qu’un peu fastidieuse à tenir à jour. Il ne faudrait pas que le temps qu’il est censé vous faire gagner soit absorbé par le temps nécessaire pour l’élaborer.
Le « bujo » (pour les intimes) a aussi un petit côté feel-good book : il vous permet selon vos envies de noter vos progrès, réussites ou victoires, de compiler vos meilleures citations ou de noter votre humeur du jour. D’autant qu’il est fortement conseillé de l’illustrer : post-it, gommettes, masking tape et autres stickers mettent l’accent sur l’essentiel et viennent rompre la routine. Le bullet-journal fait le bonheur des papeteries – et parfois un trou dans le budget !
Instagram et Pinterest sont le royaume du bullet-journal où l’on trouve avec force illustrations des exemples qui donnent envie.

– le journal créatif
Cette création de la canadienne Anne-Marie Jobin est un outil qui se rapproche de l’art-thérapie. Il vous invite à poser sur le papier vos émotions ou étapes de vie, à la fois pour en prendre conscience et pour s’en libérer. Si la double page (blanche) offre un cadre, les moyens d’expression, en revanche, sont sans limite : écriture, collage, dessin, coloriage, gribouillage, peinture…et même tout cela à la fois.
Le journal créatif repose sur certains exercices proposés, mais toujours précédés d’un temps de méditation et d’introspection, pour laisser émerger les ressentis. Il est un journal intime joyeux et illustré, un véritable outil de développement personnel.

– le carnet de citations
J’apprécie beaucoup cet exercice simple (qui peut d’ailleurs s’intégrer aux supports précédents). Il consiste à noter les citations qui nous plaisent, nous motivent ou nous font réfléchir. Ce peut être aussi des versets bibliques. Ce sont, quoi qu’il en soit, des phrases qui résonnent en nous, particulièrement à un moment de notre vie. Rien n’empêche non plus de les illustrer, à la manière d’un bullet-journal. L’intérêt est de pouvoir le parcourir, le relire de temps en temps pour y recueillir un de ces petits booster de moral dont on a parfois besoin.

– le carnet de voyage
Sa tradition est ancienne. L’habitude de faire récit de ses voyages daterait des premières explorations de la Renaissance. Depuis, voyageurs célestes, écrivains-journalistes et autres explorateurs-écrivains en ont fait leur spécialité, de Lamartine à Titouan Lamazou, en passant par Hemingway ou Gauguin. Tenir un carnet à l’occasion d’un voyage, c’est à la fois garder le souvenir de ce que l’on a vu et fixer ses impressions. Tour à tour journal de bord ou recueil philosophique, il peut contenir des récits plus ou moins détaillés, des instantanés de vie, mais aussi accueillir billets, cartes d’embarquement, tickets d’entrée, et il s’accommode très bien des croquis, dessins, plans, à l’appui du récit.

Outre leur aspect introspectif, ces carnets ont en commun de redonner toute sa place à l’écriture manuscrite. On sait qu’écrire fait du bien, aide à extérioriser pensées et émotions. L’écriture a des vertus apaisantes, voire thérapeutiques. Le psychiatre Christophe André conseille vivement de tenir un journal : « l’écriture de soi, l’écriture intime, peut avoir un impact considérable sur nous… Sur l’intelligence de soi, l’intelligence émotionnelle, mais aussi – désolé de redescendre sur terre – sur notre santé. »*.
Des bienfaits dont on ne saurait se passer par les temps qui courent. Quel carnet allez-vous donc commencer ?

Pour aller plus loin :
– Ryder Carroll, La Méthode Bullet journal, éditions Mazarine, 2018
– Anne-Marie Jobin, Le nouveau journal créatif – A la rencontre de soi par l’écriture, le dessin et le collage, éditions Le Jour, 2010
– Réaliser un bon recueil personnel de citation, article de Jean-François Guédon
– Un « do-it-yourself » : Réaliser son carnet de citations
– *Chronique de Christophe André : Pourquoi tenir un journal améliore notre santé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s