5 idées pour nettoyer la nature

le

Il ne vous viendrait pas à l’idée d’abandonner derrière vous vos détritus après un pique-nique ? Vous pouvez aller encore plus loin, en participant concrètement à nettoyer la nature. Au quotidien, en vacances ou en famille, suivez l’une de ces cinq initiatives.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières, et les petits gestes quotidiens, répétés des milliers de fois, engagent de grands changements. Nous sommes tous potentiellement des colibris, apportant notre petite goutte d’eau… Si nous sommes de plus en plus sensibles à l’impact de nos déchets sur l’environnement, malheureusement tout le monde ne se comporte pas de la même façon et il n’est pas rare de croiser, au détour d’un chemin ou d’une dune, un dépôt sauvage qui lève le cœur. Si vous voulez apporter votre part, voici quelques habitudes et geste citoyens à adopter – et partager – dès cet été :

  • Le plogging
    Amis de l’environnement, le Suédois n’aura bientôt plus de secret pour vous ! Car le mot plogging est un néologisme formé directement à partir de plocka app (ramasser, en suédois) et jogging. Inutile de vous faire un dessin : il s’agit de collecter les détritus que vous croisez, lorsque vous courez dans la nature. Il faut juste apprendre à se baisser souplement ! Une initiative bonne pour la santé et pour la planète. Aucune mise en oeuvre compliquée n’est nécessaire, mais vous pouvez aussi rejoindre une association ou un groupe d’éco-runners, comme Run Eco Team (ils sont soutenus par Mark Zuckerberg himself !).
  • Le selfie-déchet
    Votre narcissisme en prendra peut-être un coup, mais la nouvelle tendance, c’est de se photographier chaque jour avec la canette vide ou les mégots que l’on vient de ramasser. Postez votre photo sur votre réseau préféré, avec le hashtag #1dechetparjour ou #1pieceofrubbish pour donner l’envie aux autres d’en faire autant (sur la page Facebook du challenge, on peut même désigner cinq amis que l’on encourage à faire de même).
    Une initiative citoyenne venue de Marseille, et relayée sur le site 1dechetparjour. Déjà 360 000 kilos de déchets ainsi collectés !
  • Le trashtag challenge
    Nos ados aussi peuvent s’y mettre, à l’image de Younes ce jeune algérien qui a popularisé cette idée : nettoyer à fond un coin de nature et poster une photo avant/après. La sienne (reprise par un Américain – voir ci-dessous) est devenue virale en quelques mois depuis mars. Il lui a fallu trois jours pour venir à bout de ce chantier. Allez les ados, on y croit (et on accepte aussi les photos de vos chambres avant/après !).
  • Le family beach clean up
    Les surfers sont très respectueux de la mer. Ce sont donc eux qui ont popularisé cette idée de ramasser les déchets aquatiques, avec ce « nettoyage de la plage en famille ». Vous pouvez rejoindre une opération de grand ménage déjà planifiée (plages, fonds marins, lacs ou rivières) ou pourquoi pas, en organiser une vous-même, via l’association Initiatives Océanes qui recense toutes les actions en cours et donne des conseils. Ils sont à l’origine de plus de 13 000 nettoyages depuis 1996.
    A noter que certaines municipalités mettent à la disposition des baigneurs et vacanciers des « bacs à marée » où ils peuvent à tout moment déposer ce qu’ils viennent de trouver abandonné sur le sable, comme ci-dessous à Moëlan-sur-Mer. Liste des bacs disponibles sur le littoral français sur le site Bac à marée (qui propose également une application !).
  • Le World clean-up day
    Dernier anglicisme mais ultime action cette fois à l’échelle planétaire : le 21 septembre est la journée mondiale du nettoyage de notre planète. Vous pouvez participer à ce grand nettoyage de rentrée à titre individuel – ou être organisateur d’une action, en mobilisant votre club sportif, votre cours de danse, votre entreprise ou l’école de vos enfants. Des kits sont disponibles sur le site de l’association française et vous retrouverez d’autres informations sur la page Facebook du mouvement mondial.

Enfin, si vous avez été scout – ou si vos enfants s’éclatent dans ce mouvement – vous vous souvenez certainement que chaque démontage de camp donne lieu à un « râteau ». Positionnés les uns à côté des autres, les jeunes scouts avancent en ligne sur le lieu de camp pour ramasser une dernière fois tout ce qu’ils trouvent sur leur passage, en un balayage minutieux. Une attention complètement en cohérence avec les valeurs de ce mouvement, respectueux de la nature.
Une chose est sûre, les bonnes habitudes se prennent petit, si l’on veut éviter que ce soit ensuite aux autres de le faire. Profitons donc de toutes les bonnes occasions pour rappeler à nos enfants les bons gestes et pour les sensibiliser à notre impact sur l’environnement. Une action concrète et à laquelle on a participé vaut tous les discours du monde.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s