Garder un œil sur ses objectifs avec un vision board

le

Dernier épisode de notre série feel-good de l’été ! Pour avoir en ligne de mire ses projets de rentrée, rien de tel qu’un tableau de visualisation. Préparez dès maintenant le vôtre !

Tout au long de cet été, le blog vous a accompagné dans des prises de conscience et des exercices pour s’interroger ou formuler des souhaits qui correspondent à nos vies. Non pas du bonheur tout fait, uniquement consumériste, mais des projets et points d’évolution qui correspondent à nos personnalités, envies, besoins et attentes.
Pour donner un aspect encore plus réaliste à vos futurs projets ou objectifs, je vous invite à élaborer VOTRE tableau de visualisation. Il va être un support concret pour rester focalisé sur ses priorités.
La visualisation est un outil très puissant, qui accompagne la réalisation. Elle est souvent utilisée par les sportifs, dans le cadre d’une préparation mentale. A nouveau, elle ne doit pas être confondue avec la pensée magique : imaginer le futur ne le crée pas. En revanche, penser le futur aide à le rendre plus clair, à s’y préparer, à se mettre dans une disposition d’esprit positive, et à rester attentif aux opportunités en lien avec les objectifs que l’on se fixe. Nous avons commencé à activer ce changement avec les affirmations positives, nous allons le poursuivre avec le tableau de visualisation.
Vous avez certainement entendu dire qu’une image valait mille mots ? Cet aphorisme s’applique particulièrement à l’inconscient, qui est très sensible aux représentations, à la symbolique et fait facilement des raccourcis. Mais surtout, notre cerveau « croit ce qu’il voit » et s’en imprègne. En partie, à cause des neurones miroir dont il est doté – et qui assimilent quasiment ce qu’ils perçoivent et ce qu’ils imaginent.

Pour commencer, vous allez sélectionner les objectifs sur lesquels vous voulez travailler. Jetez un petit coup d’œil pour cela à votre roue de vie, et à ses déclinaisons en actions. Il peut s’agir aussi de vous focaliser sur des compétences que vous souhaitez acquérir, ou des aptitudes que vous voulez davantage maîtriser. Compte tenu de la période, je vous invite à projeter ces objectifs à 4 mois (d’ici la fin de l’année) ou à 6 mois. Les délais courts donnent de meilleurs résultats. Si vos idées sont encore confuses, donnez-vous 5 minutes de méditation-introspection.

Ensuite, prenez des magazines de toutes sortes et découpez des images (et même des mots) qui vous « parlent », et qui illustrent bien ces objectifs : personnages, lieux, paysages, objets, animaux…
Gardez en tête la ligne directrice : on vise ce qui est possible et raisonnable – même si on a le droit, bien évidemment, de se « challenger » un peu sur le niveau de résultats.

Prenez une grande feuille de papier (A3, c’est l’idéal) et commencez à agencer les images, les mots. Regroupez-les par thèmes. Il ne s’agit pas de réaliser quelque chose de joli, mais de composer un ensemble dynamique et plaisant à regarder. Il doit aussi s’en dégager une certaine énergie. Dès que ça vous plait, vous pouvez coller les différents éléments. Vous pouvez aussi écrire par-dessus des mots-clefs, ou inscrire une de vos affirmations positives importante.

Une fois terminé, vous allez accrocher votre vision-board dans un endroit où vous pouvez le voir facilement : au-dessus de votre bureau, dans votre chambre… Si vous estimez qu’il est trop personnel, collez-le dans votre cahier de chance ou votre bullet-journal. Il faut que vous puissiez le voir souvent. Certaines personnes méditent chaque matin, quelques minutes, devant leur tableau de visualisation, pour bien ancrer les objectifs ; d’autres le contemplent pendant qu’elles font une activité dynamique (sauter à la corde, faire du vélo d’appartement ou du step…). Ça peut paraître étonnant, mais le corps en mouvement accueille plus volontiers les objectifs qui sont les nôtres.

Le tableau de visualisation est un support : il va aider à ordonner les pensées, à formaliser des actions, sans trop se disperser. Pour vous en donner une utilisation possible, j’en avais réalisé un, volontairement positif, durant le confinement de mars 2020 (à revoir ici en video).

A vos ciseaux !


J’espère que cette série estivale vous a plu, qu’elle vous a permis de vous recentrer sur vous, tout en vous faisant plaisir, et qu’elle vous met dans un état d’esprit dynamique pour reprendre vos activités à la rentrée.

Photo de George Milton provenant de Pexels

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s