Exprimer sa gratitude

Troisième épisode de notre saga de l’été consacrée aux exercices pour amorcer une évolution, avec la pratique de la gratitude. Elle désigne notre aptitude à exprimer notre reconnaissance, ce qui peut à première vue être considéré comme gentillet. Ce serait pourtant passer à côté de ses pouvoirs incroyables pour soi et les autres.

Dans un monde de compétition, la règle semble être de passer pour le plus fort. La réussite serait la somme du talent, de la persévérance, et d’un certain égoïsme. Celui qui « gagne », le fait parfois au détriment des autres, ou tout au moins à son seul bénéfice. Pourtant, les événements récents nous ont prouvé à quel point les autres étaient importants non seulement pour notre équilibre psychologique, mais aussi dans nos projets et réalisations, illustrant ce proverbe africain : seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Considérer les autres, c’est aussi prendre le temps de les remercier pour ce qu’ils sont ou ce qu’ils font pour nous. La gratitude est un cadeau très précieux, que l’on peut aussi s’offrir à soi-même.
Cette dernière possibilité est illustrée par un exercice quotidien de fin de journée désormais bien connu : les 3 kifs par jour. Il est proposé dans l’ouvrage éponyme de Florence Servan-Schreiber*, qui conseille, au dîner, d’échanger en famille – ou d’écrire pour soi – trois choses qu’on a aimé dans notre journée. On partage ainsi une prise de conscience de ce que l’on a, de ce que l’on a réussi ou obtenu, ou ce qui nous a réjoui ou émerveillé. Les 3 kifs sont une sorte de « merci à la vie ». Les lister quotidiennement est une bonne habitude, et un paragraphe que vous pourriez tout à fait ajouter à votre journal de chance.

La gratitude permet de :
– se sentir relié aux autres, elle est un antidote au sentiment de solitude,
– augmenter l’estime de soi,
– réduire son anxiété, et le stress lié aux challenges du travail ou de la vie,
– voir le bon côté de la vie, et entretenir davantage de sentiments et de pensées positives,
– secréter davantage d’hormones associées au bien-être : sérotonine et dopamine notamment,
– dormir plus apaisé…

De même, quand la gratitude est exprimée à d’autres – verbalement ou par écrit – on constate que ces effets sont partagés : l’émetteur et le récepteur en tirent profit.

Avec autrui, l’expression de la gratitude peut prendre deux formes :
– dire merci pour quelque chose que l’autre a fait pour nous. C’est plus que de la politesse, c’est une reconnaissance affichée. Les cadeaux ou effusions sont superflus. Une phrase juste et sincère suffit.
– lui faire un compliment pour une réussite, ou tout simplement ce qu’il est : son sourire, son enthousiasme, son aide efficace, son esprit de coopération…

Au travail, on ne peut pas passer son temps à féliciter tous ceux qui exécutent correctement leurs missions. Mais un compliment de temps en temps, des remerciements chaleureux et sincères font des miracles sur l’esprit d’équipe et la motivation.

J’anime des ateliers en entreprise sur la bienveillance au travail, et dans l’un d’entre eux, les collaborateurs d’une même équipe se renvoient la balle de la gratitude : une véritable balle circule et celui qui la reçoit doit faire un compliment à un autre (ou lui adresse un remerciement), puis celui qui vient de recevoir la balle fait de même avec un suivant, etc… On respecte bien entendu la pudeur de chacun et les stagiaires qui ne souhaitent pas participer peuvent rester spectateurs. L’expérience montre qu’au bout de quelques échanges de balle, ils se joignent au reste du groupe. A chaque fois, il faut interrompre l’atelier par manque de temps, car les participants ne peuvent plus s’arrêter. Ils me disent souvent que c’est le meilleur exercice qu’ils aient jamais fait au cours d’un séminaire.
Kenadi Beacham est une étudiante américaine qui a eu l’idée d’une expérience originale : elle filme avec leur autorisation les élèves de son lycée, au moment où elle leur dit qu’ils sont beaux. La video est en anglais, mais vous ne devriez avoir aucun problème pour percevoir les émotions positives qui s’en dégage. Ça donne envie d’en faire autant !

Pour aller plus loin :

– Les pouvoirs de la gratitude, Rébecca Shankland, Odile Jacob, 2016
Les bienfaits de la gratitude, dans « Grand bien vous fasse ! » sur France Inter.


* 3 kifs par jour, Marabout poche, 2010

Photo de Karolina Grabowska provenant de Pexels

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s